histoire-patrimoine-raulhac-carladès-cantal
l'Eglise de Raulhac
Une messe animée vous est proposée à l'église le premier dimanche d'octobre. Un concert est également donné dans l'église pour le festival international de l'accordéon
histoire-patrimoine-raulhac-carladès-cantal
défilé folklorique pour la clôture du festival international de l'accordéon
Histoire et patrimoine

  • Sur les pentes du plomb du Cantal, fruit de trois grandes périodes d’activités volcaniques achevées il y a environ 6000 ans; dominant le Goul vestige vivant d’une intense érosion glacière qui y trouve sa source, Raulhac s’inscrit dans notre histoire depuis les mérovingiens.
  • Au cœur du Vicomté du Carladès dont le titre appartient, depuis 1643, à la famille Grimaldi en reconnaissance de son soutien au roi Louis XIII dans sa guerre avec l’Espagne, Raulhac et son Eglise, dont les premières fondations remontent à 960, fut placée dans la Maison de Carlat aux époques les plus anciennes.
  • Après la troisième reconstruction entreprise après l’évacuation anglaise à la fin de XIVème siècle, d'une seule nef, elle compte sept chapelles qui témoignent à la fois d’une importante population dès cette époque et de nombreuses et puissantes familles
  • Parmi ces familles, l’Histoire a retenu le nom de celle de Marie Angélique Marquise de Fontanges, née d’Escorailles, Favorite du roi Louis XIV, née au château de Cropières
  • La seigneurie de Raulhac dont on trouve les premières traces avec le châtelain de Cromières et la famille Rolland en 1326 a été successivement exercée par les d’Armagnac de 1414 à 1477, les Bourbons de 1495 à 1505, le Roi et Reines de France de 1531 à 1643 et le Prince de Monaco de 1643 à 1790.
  • Les co-seigneurs de Raulhac, à partir de 1503 pour le seigneur de Puechmouriez et de 1561 pour les seigneurs de Cropières, font de Raulhac, avec les seigneurs de Messillac qui y contribuent dès 1345, la plus grande paroisse de tout le pays du Carladès et une des plus vastes de la province d’Auvergne.
  • D’une superficie de 6000 hectares elle s’étendait alors du moulin de Messilhac au-delà de la chapelle du Cantal (sous le plomb du Cantal) comprenait 40 villages, 25 hameaux, 450 maisons et une population de 2500 habitants.
  • Depuis une décision du Conseil Général en 1840 la commune de Raulhac intègre les villages de Poulhès, Albospeyre, Lagarde et la Maisonnade, les hameaux du Goul et de La Vergne, les châteaux de Courbelimagne, Messilhac, Puechmouriez, Cropières et Valduchez et s’étend sur 1684 hectares.
  • Située à une altitude de 780 m la commune a su préserver un précieux patrimoine historique. Les maisons cossues du bourg datent, pour la plupart du XVIII siècle. Son église St Pierre-es-Liens, embellie au XIX siècle, s’est vue attribuée le titre de « Reine de la Vallée ».

« Ici, les pierres parlent » - Finissez d’entrer !  "Acabatz d’Entrar !" dans notre patois.